Une histoire des régimes : 3 évènements qui ont changé notre alimentation

Share on Pinterest
There are no images.
Partagez avec vos amis !










Submit

histoire-regimesPour vous faire comprendre les origines de l’augmentation du surpoids et de l’obésité, découvrez dans cette vidéo les 3 faits historiques qui ont changé radicalement notre vision de l’alimentation ces 40 dernières années.

Share on Pinterest
There are no images.
Partagez avec vos amis !










Submit

22 Commentaires

  1. Très bonne vidéo et sujet passionnant, bien entendu.

    Je suis content de voir que tu critiques un peu Ancel Keys et ses « études biaisées ». Il est notamment à l’origine de la diabolisation des graisses saturées.

    Dans certains de tes articles, tu partages pourtant son avis (par exemple en déconseillant la viande rouge). Es tu revenu là dessus ?

    Bonne continuation !

    1. Ma conclusion reste globalement la même, à savoir qu’il faut un peu de graisses saturées, le corps en a besoin, mais qu’il ne faut tout de même pas en abuser, notamment en mangeant de la viande rouge et 3 produits laitiers tous les jours, sans parler de l’huile de palme raffinée. De plus, il y a différents types de graisses saturées plus ou moins mauvais, et c’est pour cela que je conseille par exemple en complément de l’huile d’olive d’utiliser de l’huile de coco, riche en acide laurique, préférable à l’acide palmitique.

  2. D’où l’intérêt de l’indice glycémique et des bonnes graisses.
    Tu ne parles pas du lobby laitier, de la nouvelle phobie du gluten, des régimes protéiniques etc mais je suppose que la vidéo devrait durer une bonne heure pour tout aborder?

  3. il ne faut pas oublier aussi ce qui engendre l’obésité c’est certains additifs alimentaires comme le glutamate par exemple qui est présent dans de nombreux industriels c’est un exhausteur de gout ……….qui a pour but d’exciter vos papilles gustatives et de vous donner envie de manger encore plus……..cet additifs a largement favorisé l’épidémie de l’obésité ……………

    1. Graciela

      je partage votre avis mais c’est un peu réducteur. l’obésité est liée au déséquilibre énergétique de nos modes de vie. Le poids de la sédentarité, facteur de risque aussi important que le tabac est considérable dans l’augmentation de l’obésité.
      Au plaisir – site très intéressant

      Coach Poids Santé

  4. Bonjour,
    Pourtant quelques notions de nutrition comme celle que vous donnez dans la vidéo permettent de stabiliser son poids et même de maigrir naturellement.

    Merci pour vos vidéos très instructive sur l’alimentation moderne et ses dangers sur notre ligne.

    Dominique

  5. Bonjour,

    J’ai regardé votre vidéo jusqu’au bout. Comprendre comment les régimes ont accompagné l’augmentation de l’obésité, c’est vraiment intéressant.
    Et on constate une fois de plus que nos chères voisins outre atlantique, sont responsable de l’explosion de l’obésité à cause de la décision de quelques personnes.
    Félicitation pour la vidéo 🙂

  6. A force des additifs et des transformations de nourriture qui empoisonne notre quotidien dans tous les rayons du supermarché, bientôt on ne pourra manger correctement qu’en faisant son propre potagé loin de la vie urbaine et encore…

  7. Bonjour Benjamin,
    j’ai (enfin) pris le temps de regarder ta vidéo sur l’origine du surpoids et de l’obésité et…je ne regrette pas cette vidéo !
    Généralement, lorsque je vois une vidéo de plus (+) de 5-6 minutes, je me méfie des longueurs et remplissages (nos amis américains sont, bien souvent, champion hors catégories pour ça).
    Eh bien ici, j’a trouvé tes explications intéressantes de bout en bout et je tenais à te remercier pour toutes ces informations.
    Salutations
    Dan

  8. C’est génial cette vidéo. Je me demande comment les choses vont évoluer à l’avenir, notamment quand on regarde les pays en développement ou tout va beaucoup plus vite (il n’y a qu’à voir l’obésité en amérique du sud). La dérive n’est peut être pas terminée…

  9. Vous avez mille fois raison de souligner le côté néfaste des sucres dans l’épidémie galopante d’obésité qui court au delà de l’Atlantique et bientôt chez nous.

    Aux États-Unis, l’ennemi public no1 est le sirop de maïs riche en fructose. Mais est-ce si certain que cela? Nous connaissons bien les ravages causés par le fructose expérimentalement chez l’animal. Mais, à ce jour, chez l’homme, il n’y a pas de preuve formelle de sa nocivité. La science n’est pas un acte de foi. Il faut des preuves.
    Par contre, que ce soit le fructose ou le glucose, tout excès de sucres conduit irrémédiablement au syndrome métabolique, à l’obésité, au diabète et aux maladies cardiovasculaires.

    J’ai résumé dans un site Web la guerre du fructose. Oserais-je espérer que les détails scientifiques que j’ai inclus ne rebutera pas trop le lecteur?

    Didier Heumann, PhD

  10. Bonjour Bonsoir!
    J’ai déjà regardé quelques vidéos du site, je t’ai découvert sur Youtube, un peu par hasard, mais quel bon hasard!
    Je tenais juste à te faire savoir que j’adore ta manière de nous apprendre comment s’alimenter mieux, tout en faisant comprendre les raisons et les enjeux. Tu abordes à la perfection les différents points de vue: politique, économique, social et nutritionel. Du coup, on comprend mieux comment ca fonctionne, c’est une analyse complète et enrichissante pour tout plein de choses. Tu valorises ton public en lui donnant de l’importance et en lui faisant comprendre qu’il peut changer le monde, en le conseillant justement et sagement. Bref, ta méthode m’a bluffée et m’a donné le sourire, tant elle est unique en son genre!
    Alors bravo.
    Je tentais déjà de manger mieux depuis quelques années, mais au fil de mes recherches, j’étais un peu perdue, je ne savais plus quoi penser et croire, car internet offre une information très étendue, et souvent contradictoire. Je crois avoir trouvé une bonne philosophie de vie dans mon alimentation grâce à tes idées et développements. Aujourd’hui, je me poserais moins de questions au marché et dans ma cuisine! Après, le plus embêtant en général dans ce genre de nouvelles manières de manger, ce n’est pas de l’adapter chez soi, mais bien dès que l’on est confronté à l’extérieur. Je parle surtout des repas entre amis ou en famille, qui sont souvent sujets à tes conversations du type  »Je ne peux pas manger ca! »,  »oh, tu peux bien faire une exception, quelle drôle de ‘régime’ tu as adopté! », bref, socialement, c’est encore trop peu accepté et utilisé. Mais bon, je crois en l’avenir  »sain et gourmand »!
    J’espère qu’un jour on pourra se rencontrer sur Paris, ca serait vraiment chouette! Pour le moment c’est impossible puisque je suis au Mexique, mais dans le futur poourquoi pas!
    Merci pour tout, je vais partager tes connaissances avec mon entourage, en espérant qu’ils soient aussi réceptifs que moi.

  11. Les chiffres du début sont absolument fous! 1 français sur 2 obèses ou en surpoids? Je n’aurais pas dit tant tout de même!
    Vidéo d’une grande qualité en tout cas! Je suis complètement choquée je n’avais aucune idée que le mais pouvait être transformée en sucre et utilisé dans les sodas!!
    Quels sont les prochaines révolutions alimentaires? C’est une question intéressante 🙂

    Merci pour vos vidéos à chaque fois très bien en tout cas!

  12. Bonjour,

    Si on est allergique aux fruits à coque (amandes, noisettes…) par quoi peut-on les remplacer dans les encas et les desserts (à la place des purées d’amandes par exemple) ?

  13. Bonne vidéo mais les glucides sont une des sources les plus importante à consommer si ce n’est la plus importante ,il faut juste les choisir avec un ig bas.
    ils apportent des fibres (surtout les glucides complets ..)qui sont un filtre pour nos intestins d’ailleurs certains experts recommandent 30gr de fibres par jour et ils est difficile d’atteindre ce poids avec des pdts riche en protéine !

  14. J’ai perdu 38 kg en arrêtant le sucre raffiné et en diminuant fortement les céréales.
    Vous avez entièrement raison Benjamin.
    Merci et bravo pour votre formidable et pertinent travail

  15. Merci pour cette vidéo très intéressante.

    Elle permet de vraiment comprendre l’origine de toutes ces mauvaises recommendations (consommer plus de céréales, diminuer les graisses…).

    Cependant il y a toujours un point qui n’est pas clair pour moi. Sans parler de l’aspect santé, j’avais cru comprendre que techniquement c’est la balance calorique qui compte pour maigrir : Si on dépense plus que ce que l’on consomme on perds du poids. Et vice versa. Mais en lisant certains articles, j’ai l’impression de comprendre que le sucre et les céréales conduisent à l’obésité. Je suis un peu perdu.
    Si on a une balance calorique équilibrée (qu’on dépense autant de calories qu’on en consomme) mais que notre alimentation est constituée d’une grande partie de céréales et de sucre, est-ce qu’on grossit ? Si oui, pourquoi ?
    Autrement dit, toutes les calories ne sont pas égales en terme de prise de poids ?

    Merci d’avance.

    1. Sujet complexe auquel il m’est difficile de répondre en quelques lignes. Oui dans l’absolu c’est l’apport calorique qui compte, car on peut perdre du poids même en mangeant du sucre à partir du moment où l’on est en déficit suffisant. Mais les hormones jouent tout de même un rôle important sur l’utilisation de ces sources d’énergie et sur la répartition des graisses dans le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *