Recette de lasagnes de courge butternut (recette tirée de Naturacook)

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis !










Submit

lasagnes-sans-gluten

A l’occasion du lancement de la session hiver-printemps du programme Naturacook, voici comment revisiter une recette classique version saine et gourmande avec ces lasagnes de légumes sans gluten.


Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 60 min

Ingrédients

  • 1 courge butternut
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 grosse poignée de pousses d’épinard
  • 2 c à s de purée de noix de cajou
  • 2 carottes
  • 700 ml de purée de tomates
  • 100 g d’olives noires
  • Quelques feuilles de basilic
  • 1/2 c à c de cumin
  • 1/2 c à c de curry
  • Poivre et sel
  • Huile d’olive

1/ Couper la partie allongée de la courge. L’éplucher et la couper en tranches fines (3-4 mm d’épaisseur).

2/ Ciseler l’oignon. Écraser la gousse d’ail. Éplucher les carottes et les couper en dés. Ciseler la basilic.

3/ Dans une poêle sur feu moyen, faire revenir l’oignon et l’ail avec un filet d’huile d’olive. Ajouter les carottes et remuer.

4/ Verser la purée de tomates et la purée de cajou. Ajouter le basilic et les épices.

5/ Ajouter les pousses d’épinard, remuer, baisser le feu au minimum et laisser mijoter pendant 10 min.

6/ Dans un plat rectangulaire, placer une couche de tranches de courge puis une couche de sauce. Répéter l’opération 3 fois.

7/ Enfourner à 180°C pendant 45 min et laisser refroidir dans le four pendant 30 min.

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis !










Submit

33 Commentaires

  1. Bonjour,

    Ayant trop d’acides dans le corpd je dois actuellement éviter les aliments acidifiants comme la tomate. Par quoi pourrais-je la remplacer ? Merci d’avance pour la réponse.

    1. Je pense que vous confondez différentes choses. La tomate a un indice PRAL négatif et donc un impact basifiant, comme tous les légumes. Cela n’a rien à voir avec le goût. Dans tous les cas, je ne vois pas comment la remplacer ici.

    2. Je suis d’accord avec Benjamin, trop de fruits et légumes sont reconnus comme acidifiants alors que c’est tout l’inverse :)Hâte de faire ce plat (et découvrir enfin la courge butternut)

    3. les légumes et les fruits ne sont pas acidifiants, ils sont alcalins(sauf s’ils ne sont pas mûrs!), tout le reste comme la viande ou les céréales sont acidifiants!

  2. Un grand merci pour ces belles recettes! Ça fait plaisir de voir qu’on peut tout à fait se passer de gluten, de produits laitiers, de viande et de sucre industriel…. Depuis mon changement d’alimentation je me sens bien mieux. Il est juste dommage que beaucoup de gens (qui vivent avec des idées généralisées sur l’alimentation… au moins un produit laitier par jour, etc… mêmes idées que les chaînes alimentaires ne vont certainement pas contredire) ne se sentent pas concernés. Pourtant on est ce qu’on mange…. C’est notre devoir de nous renseigner et de prendre conscience de l’impacte qu’à notre alimentation sur nous-même et sur la planète….
    Encore merci!

  3. Merci pour cette excellente recette qui arrive à concilier la saveur et la diététique.
    Un seul point me pose problème, la température de cuisson.
    Ayant pris l’habitude de ne pas dépasser 110° pour ne pas dénaturer les protéines, pensez vous que cette recette serait savoureuse en cuisson douce ?
    Xavier LARVOR
    Médecin nutrithérapeute, Bordeaux
    Catalogué « orthorexique »… (bravo pour toutes vos vidéos, en particulier celle qui traite du dernier point – MDR !)

    1. Très heureux d’avoir un médecin nutrithérapeute parmi mes lecteurs !
      Il ne faut pas oublier qu’il y a une différence entre l’effet de la cuisson sur un élément tout seul comme les protéines, et sur ces mêmes éléments contenus dans un aliment avec des antioxydants et d’autres nutriments protecteurs, il ya quelques études sur le sujet, par exemple sur la différence oméga-3 tous seuls et oméga-3 dans du poisson protégés par le sélénium, autres graisses, etc.. De plus, la t° du four à 180° n’est pas celle dans tout le plat, au pire à sa surface, l’intérieure étant sûrement autour de 80 à 100°. Le plus important est de ne pas avoir de partie noircie.
      Enfin, il n’y a pas vraiment de protéines dans cette recette, et il faut adapter la t° à chaque plat.

      1. Très heureux également d’avoir découvert un site comme le vôtre.
        Pour info, j’exerce la nutrithérapie à titre privé (famille et amis), ayant de nombreuses autres activités. Ma disponibilité est très comptée, entre mon travail, ma famille et ma passion pour l’aéronautique… Néanmoins, si je peux vous aider, n’hésitez pas à me contacter.
        Merci de votre réponse, claire et technique – comme je les aime.
        Il faut absolument que nos approches restent rigoureuses et scientifiques, dans ce monde conditionné qui veut ne voir en nous que des sectaires… En vue de décrédibiliser la recherche pour cautionner le gâchis et mettre en danger l’avenir de nos enfants.
        Votre démarche est tout à fait dans cet esprit scientifique ; elle arrive à rester à la fois crédible et à la portée de chacun. Continuez !
        Au fait, ma formation : IENPA Paris avec le Dr Jean Paul Curtay
        Je suis également un fidèle lecteur de Thierry Souccar, Julien Venesson, Jean Marc Dupuis… Et j’arrive encore à trouver du temps pour de la recherche bibliographique.
        Ce qu’il y a de passionnant dans notre monde d’apparence morose, c’est que jamais nous n’avons atteint un tel niveau de connaissance. La seule vérité est celle que l’on cherche.
        À bientôt, amicalement
        Xavier LARVOR

  4. Merci beaucoup pour cette recette ! J’ai repris l’idée et je l’ai détournée à ma manière, j’ai obtenu quelque chose de très très très savoureux ! Vous pouvez aller sur mon blog pour voir ma recette, l’idée n’est pas de faire de la pub mais de partager mes découvertes.
    Merci encore !

  5. Bonjour je découvre ce blog qui m’a l’air intéressant ma foi 🙂
    Merci d’avoir partagé cette recette de lasagnes. C’est un plat que j’adore. L’idée d’ajouter des noix de cajous est excellente. Ce sont une bonne source de bons lipides. Et je pense que ça doit bien aller avec. J’avais déjà préparer une recette diététique avec ces oléagineux, j’avais un doute au début mais le rendu était excellent.
    J’essaierai de cuisiner cette recette de lasagne, même si je ne suis pas intolérant au gluten.. Tellement de bons ingrédients diététiques dans ce plat c’est parfait 🙂

  6. Excelente recette testée hier soir ! J’ai mis de la courgette et un bout de poivron rouge qui me restait en plus des carottes, coupées en dés, et j’ai utilisé de la purée d’amandes 🙂

    Super bonne idée pour les butternuts, il faudra maintenant trouver une solution de substitution aux pates à lasagne pour l’été :p
    Par contre pour le sans gluten, je repasserais : reflexe de vegan, je l’ai gratiné à la creme de soja, levure de biere et … chapelure … :-°

    Merci en tout cas 🙂

    1. Bonjour Benjamin,

      Excellent, ce que vous faites c’est vraiment bien.

      Il y a tout de même quelque chose qui m’échappe, je viens de regarder la vidéo de France5 et ce couple sont la représentation de notre monde moderne « jamais de temps à perdre dans la cuisine  » et pourtant l’alimentation représente la presque quasi totalité de nos maladies avec y compris notre consommation d’eau.

      Ma surprise c’est qu’à aucun moment vous n’avez parler de nourriture BIO, bio n’est pas un gros mot je parle pour ceux qui trouve toujours que le bio n’est pas bio. OK ! je l’entends mais ne me dîtes pas que les légumes des grandes surfaces sont bons ?

      Il y a une étude scientifique qui à été faîtes sur les légumes et les fruits des supermarchés et qui révèlent que ces produits dits « FRAIS » sont inertes à plus de 90%, seules les fibres ont encore un peu d’intérêt.

      Dîtes moi à ce sujet quel est votre discours auprès de vos clients, ou alors vous écartez le BIO… mais ça je n’y crois pas un seul instant.

      OUI quand je dis BIO je dis NATUREL, cela peut venir de votre jardin ou de celui de votre voisin.
      Restez BioNaturel
      Dominique

  7. J’ai fait un premier test directement pour 5 invités pas du tout branché cuisine saine.. et test réussi!!!

    C’est super savoureux, excellent et ça se tient !

    Pour rappeler le côté gratin et adapter un peu le plat à mes invités, j’ai râpé un tout petit peu de fromage de brebis au lait cru sur le dessus… hummm

    bravo et merci benjamin

  8. Bonjour Benjamin,
    Cette recette a l’air délicieuse mais peut-on remplacer le basilic pas du thym séché ? Sinon je pense que je vais faire cette recette en y ajoutant un peu de viande car ma famille n’est pas végétarienne, bref vous pouvez me répondre au vite svp ? Merci !!!!!!

  9. Merci Benjamin pour la recette, c’est une tuerie !!
    J’ai juste failli me couper 4 doigts en faisant les tranches de Butternut mais c’est un détail 🙂
    (D’ailleurs si quelqu’un a une astuce à part avoir un excellent couteau de cuisine… ?)

  10. bonjour,

    ayant été formée aux IG par la méthode Montignac, j »ai peur de consommer des courges surtout cuites au four.
    Avez vous des études qui différencient l’IG des butternut des autres courges ?

  11. Nom d’une pipe la sauce est divine… C’est en train de cuire au four et je lèche les cuillères. Mais comment est-ce possible que ce soit si bon ? 🙂 Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *