Mal manger tue : pourquoi vous ne savez plus manger

Share on Pinterest
There are no images.
Partagez avec vos amis !










Submit

manger-sainementExplosion de l’obésité, augmentation des cancers, etc. Les preuves s’accumulent pour montrer que pour la plupart vous mangez de plus en plus mal sans vous en rendre compte. Alors j’ai décidé de vous le prouver très clairement dans cette vidéo coup de poing.

Share on Pinterest
There are no images.
Partagez avec vos amis !










Submit

25 Commentaires

  1. Encore bravo pour vos explications claires. J’ai des enfants et depuis que je connais votre site j’ai changé ma façon de consommer.J’ai d’ailleurs essayer votre pâte à tartiner pour remplacer celle toxique des industriels mais en effet même si mes enfants sont jeunes ( 8 et 10 ans ) ils sont déjà conditionnés aux goûts des industriels ! je vais perséverer , je ne lacherai pas et je compte sur vous pour m’aider ! Je parle de votre site à beaucoup de monde car je n’ai pas votre facilité d’expression.
    puis-je mettre votre vidéo sur mon mur face-book ?
    merci à vous à bientôt

  2. Bonjour, cette vidéo m’a fortement interpellé car je me retrouve totalement dans ce que vous dites. Après avoir essayé trois régimes différents (dont un hyper protéiné), je ne sais plus quoi manger !
    Vous parlez notamment des méfaits des produits au petit déjeuner, mais vous ne donnez aucune indication sur ce qui est bon à manger le matin ! J’ai arrêté pâte à tartiné au chocolat, les céréales avec du lait, et le fromage sur du pain. Mais pourriez-vous me donner un exemple d’un « bon » petit déjeuner, car je suis perdue. Merci d’avance.

    1. @Marine : un bon petit-déjeuner est par exemple 1 ou 2 fruits + 1 part de céréales (muesli avec bcp de fruits secs et de graines, pain complet au levain…) + 1 part de protéines (1 oeuf à la coque, 1 yaourt de brebis, 1 yaourt de soja…). Mais vous aurez la réponse à toutes vos questions très bientôt…

      1. Bonjour,

        A la lecture de votre exemple de bon petit-déjeuner, j aimerai avoir votre avis. Certains nutritionnistes préconisent de ne manger que des fruits le matin, repartis tout au long de la matinée. Qu en pensez-vous?

        Merci par avance

  3. Très intéressante vidéo ! Dommage cependant que le message ne parvienne pas à passer… Ceux qui font attention à leur alimentation passent souvent pour des paranos, et les gens considèrent rarement leur manière de manger comme un point important :-/ en cela votre démarche est très bénéfique pour la société.

  4. Bonjour Benjamin, j’ai beaucoup aimé ta vidéo, et encore je te trouve relativement diplomatique en regard des aberrations alimentaires auxquelles nous sommes confrontés en faisant nos courses. Le PNNS m’apparaît tellement loin des réalités et pourtant c’est ce que je dois apprendre à répéter pour être en accord avec les examens de la faculté de médecine. Les recommandations médicales sur ce thème sont très en retard -volontairement ?- en regard des connaissances sur l’alimentation actuellement disponibles. Cela me désespère de voir à quel point la médecine traditionnelle est axée sur la guérison et non pas sur la prévention. Heureusement que nous avons la possibilité de faire nos propres recherches et d’en tirer des conclusions utiles pour la pratique.

    1. Bonjour Ludivine,
      Je garde mes coups de gueule pour mes ateliers 😉
      J’ai vu ton site, je suis content qu’il y ait des médecins qui cherchent à aller voir au-delà de la médecine allopathique (curative).
      Une question : combien d’heures de cours sur le sujet as-tu eu jusqu’à l’internat ?

  5. D’heures de cours sur l’alimentation ? Je ne saurais pas te dire, probablement une dizaine (et encore les questions sont traitées avec d’autres) sans jamais parler des « vraies choses », en restant sur des mots que mêmes les médecins ne comprennent pas « 50% de glucides, 30% de lipides et 11% de protéines »… certes… mais ça veut dire quoi dans la pratique 50% de glucides ??? Réponse : je vais vous faire un courrier pour voir un diététicien hein, il vous expliquera tout ça… 😉

  6. Bonjour, la vidéo est très intéressante mais bien manger coûte très cher en général et puis on ne sait pas ce qui est bon ou pas donc au final c’est presque impossible à moins d’avoir eu des cours d’alimentation et de très bon revenu..

    1. Bonjour Vanessa,
      L’éducation alimentaire est justement le but de mon activité, au travers notamment de mes programmes en ligne.
      L’objectif est que mes clients sachent tout sur leur corps et les aliments dont il a besoin.
      Sur le budget, ce serait plus cher si on achète la même chose mais juste de meilleur qualité. Mais ce que j’apprends par exemple est qu’il faut privilégier les protéines végétales, et limiter la viande, il y a plein de systèmes comme les AMAP (livraison de paniers de fruits et légumes) qui sont très économiques. Dans certains magasins bio on peut acheter les céréales et légumineuses au poids, ce qui est bien moins cher.
      Bref, c’est une idée reçue en grande partie fausse. Ensuite, c’est une question de priorité, et s’il y a un domaine sur lequel il ne faut jamais faire d’économies, c’est bien sa santé et son bien-être.

    2. Bonjour Vanessa

      Bien manger ne coûte pas aussi cher que l’on pourrait le croire : je me suis amusé à comparer un panier moyen (chez Leclerc) entre ce que je mangeais avant 2008 (aux prix actuels évidemment) et ce que je mange aujourd’hui.

      Bilan : je fais des économies de l’ordre de 15% sur un panier moyen, pour une famille de 2 adultes et 1 enfant (ado). La seule différence ? Les plats cuisinés et les préparations industrielles (gâteaux, barquettes du rayon traiteur, etc.), bannis aujourd’hui de mon alimentation, pour du 100% maison !

      La seule contrainte est donc de trouver… 5 à 15 minutes par jour pour préparer ses petits plats ! Je suis il est vrai passionné de cuisine, il m’arrive donc de cuisiner des plats plus complexes et/ou en grande quantité et qui peuvent donc nous contenter sur plusieurs jours ou se congeler facilement.

      Il suffit juste de savoir ce que l’on achète, et privilégier (par exemple pour les fruits et légumes) les produits locaux et de saison : à titre d’exemple les carottes bio, en haute saison, coûtent MOINS CHER que les carottes « normales ». Avec 1 kg de carottes fraîches, vous faites en équivalent un sacré paquet de barquettes de carottes rapées « industrielles », sans le « jus » contenant sucre, sel, huiles, conservateurs et épaississants, et avec un goût autrement meilleur !

      Au niveau coût ? Une barquette de 500g de premier prix contient seulement… 400g de carottes pour un coût de 1.44€ au kilo soit 1.80€/kg ramené aux carottes seules (règle de trois). Le kilo de carottes bio coûte 1.79€ (nb : je prends les prix actuels, on est en saison dite « de conservation » ce qui explique le prix des carottes bio légèrement plus élevé puisque la récolte prend fin en octobre, usuellement ; en pleine saison le ratio est à l’avantage des carottes bio, même en comptant le prix de base des barquettes)

      Si on compare avec des carottes en bocaux, on est à 3.30€/kg (avec sucre, sel, eau…) et jusqu’à 6.25€/kg sur les autres produits en barquette, qui contiennent eux aussi des conservateurs ou à minima de l’huile, du sucre, du sel, etc. – même les produits bio !

      Mon fils ne mangeait jamais de carottes râpées, depuis que je les prépare moi-même, il adore ça ! Idem pour les autres légumes d’ailleurs.

      Démultipliez cela à quasiment tous les aliments de base et en répartissant mieux son alimentation (limiter la viande rouge, privilégier les produits saisonniers et/ou locaux, etc.) et vous comprendrez comment, même en optant pour des aliments bio ou labellisés (par exemple Label Rouge pour la viande bovine) on arrive tout de même à faire des économies !

      Pour la viande rouge, j’ai pris l’habitude 2 fois par an de commander une caissette de viande (que je mets au congélateur) chez un ami producteur (vaches nourries exclusivement d’herbe ou de fourrage sans traitements, et abattues par un vrai boucher artisan dans les règles de l’art, sans souffrance !) : le prix ramené au kilo n’est pas plus élevé qu’en barquettes de supermarché, et on voit réellement la différence !!!

  7. bonjour Benjamin,
    je viens de découvrir votre site et j’aime beaucoup !
    je voulais voir ce que propose votre programme en ligne. Malheureusement le message suivant s’affiche « Les inscriptions sont fermées pour le moment. » !
    Que se passe-t-il ?
    Quand les inscriptions ne seront-elles plus fermées ?
    J’ai déjà noté plein de recettes à vous… c’est exactement le genre de recette que j’aime bien !
    Mon seul soucis est le temps, même si les recettes paraissent rapides ! Je dois me débrouiller assez mal, je ne sais pas !!!
    A bientôt j’espère

  8. Bonjour Benjamin,

    Je rejoins Marine sur la question du petit déjeuner. C’est selon moi celui qui conditionne le plus le reste de la journée et de fait notre façon de manger.

    Une vidéo sur ce sujet serait vraiment très intéressante pour donner quelques conseils pour prendre dès le début de bonnes habitudes alimentaires et éviter d’avoir faim !

    Qu’en dis-tu ?

  9. Bonjour Benjamin,

    je trouve ta vidéo intéressante, je partage les mêmes idées que toi, mais je pense que malheureusement nous sommes trop peu aujourd’hui à nous défendre et débattre contre ce génocide nutritionnel, il y a trop d’argent en jeux, l’argent gagne presque toujours.

    Mais continuons le combat contre ce massacre et espérons qu’un jour cela porte réellement ces fruits.

  10. Bonjour Benjamin,

    Une vidéo forte intéressante; et que penses tu du glutamate?
    Un composé chimique dont on ne parle pas assez à mon avis sachant qu’elle aurait des effets aussi dévastatrices que l’aspartame. Et malheureusement on en trouve partout et même dans le bio…
    Alors comment s’y retrouver dans cette jungle?

  11. euh franchement tout ça c’est beau mais rien que pour les simples muffins à la framboise j’ai trouvé cela cher de bien manger! C’est décourageant…

  12. J’ aurais aimer que mes parents me tienne ce discours cela m’ aurais éviter mon sur-poids infantile …

    Mais depuis un peu plus d’ un an je fait super attention a ma nourriture et même de plus en plus, depuis 3 semaine j’ ai banni les produits laitiers a l’ exception de ma whey (10g le matin et 40g après l’ entrainement).
    La je vais voir pour diminuer ma consommation de gluten.

    J’ essaye d’ expliquer autour de moi, je passe juste pour un gros psychotique obsessionnel.

    J’ ai réussi a faire comprendre a ma copine déjà l’ intérêt des céréales semi complète/complète comparer au céréales raffiner notamment pour les pattes/riz et le pain.

    J’ ai réussi a lui faire lâcher ses céréales fitness pour les remplacer par un muesli sans sucre ajouté.

    par contre réduire sa consommation de produit laitier … même la faire essayer un lait végétal j’ ai du mal.
    De même pour un ami qui me dit que le matin il digère mal le lait, impossible de lui faire lâcher son lait écrémé pour lui faire essayer un lait végétal …

    Enfin bon … Je vais persévérer, continuer a passer pour un psycho tout en sachant que je suis dans la bonne voie et encore merci pour ses vidéos très informative et instructive

  13. bonjour que penses tu des cereales sans gluten que lontrouve dans les magasins bio mais aussi dans les rayons bio des epiceries…javoue que jai pas regarde la quantite de sucre mais en general lorsquil y en a il sagit du sucre de canne bio. est ce meilleur.
    merci

  14. Bonjour,
    Votre vidéo est forte intéressante, je savais déjà pas mal de chose sur ce qu’on nous fait avaler, mais je ne savais pas que le sucre en trop grande quantité donnait le cancer…. je suis foutue, car « accro » au sucre, je ne peux pas me passer de chocolat, j’en mange beaucoup tout les jours (plusieurs kilos pendant la période des fêtes) c’est une drogue.

  15. Bonjour,
    J’aimerai connaître le lien entre alimentation et cancer de la prostate. Y a t’il des publis scientifiques sur lesquelles s’appuyer pour étayer ces propos ?
    j’ai fait une petite recherche sur pubmed et j’ai trouvé un truc : en Californie, on minimise son risque de cancer en évitant de trop cuire son poisson (frit ou grillé vs cuisson douce).
    Hum.
    🙂

  16. L’alimentation des adolescents est difficile à monitorer; ils choisissent les frites à la cantine, sont séduits par le marketing Mac Donald et adorent le Nutella.
    Je me dis que même s’ils aiment prendre le contre pied du conseil parental, ils finiront par écouter en mûrissant.
    Merci Benjamin pour ton militantisme!

  17. Je suis entièrement d’accord avec toute la parte sur les industriels, c’est vraiment honteux. Et je crois que le pire ce sont les produits destinés aux enfants. Il faut aussi savoir qu’il y a du sucre dans le lait maternel en poudre et dans les pots pour bébé, afin de les habituer au goût sucré, pour qu’ils soient plus tard attirés par ces produits sucrés. Et pour information, (je m’adresse aux adeptes du nutella) il existe des recettes délicieuses à faire soi-même!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *