La puissance de la ruche : tout savoir sur le miel, la propolis, la gelée royale et le pollen et leurs effets sur la santé

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis !










Submit

miel-santeMiel, propolis, gelée royale, pollen : découvrez toutes les vertus des produits de la ruche, leurs effets sur votre santé et comment choisir les meilleurs produits dans cette vidéo.

Fahey JW, Stephenson KK. Pinostrobin from honey and Thai ginger (Boesenbergia pandurata): a potent flavonoid inducer of mammalian phase 2 chemoprotective and antioxidant enzymes. J Agric Food Chem 2002 December 4;50(25):7472-6.

Alnaqdy A, Al-Jabri A, et al. Inhibition effect of honey on the adherence of Salmonella to intestinal epithelial cells in vitro. Int J Food Microbiol 2005 September 15;103(3):347-51.

Al-Waili NS. Natural honey lowers plasma glucose, C-reactive protein, homocysteine, and blood lipids in healthy, diabetic, and hyperlipidemic subjects: comparison with dextrose and sucrose. J Med Food. 2004 Spring;7(1):100-7., PMID: 15117561 

Nemoseck, T.M.; Carmody, E.G.; Furchner-Evanson, A.; Gleason, M.; Li, A.; Potter, H.; Rezende, L.M.; Lane, K.J.; Kern, M. Honey promotes lower weight gain, adiposity, and triglycerides than sucrose in rats. Nutr. Res. 2011, 31, 55–60.

Vynograd N, Vynograd I, Sosnowski Z. A comparative multi-centre study of the efficacy of propolis, acyclovir and placebo in the treatment of genital herpes (HSV).Phytomedicine. 2000 Mar;7(1):1-6.

Imhof M, Lipovac M, et al. Propolis solution for the treatment of chronic vaginitis. Int J Gynaecol Obstet. 2005 May;89(2):127-32.

Szmeja Z, Kulczynski B, et al. Therapeutic value of flavonoids in Rhinovirus infections. Article en polonais, résumé en anglais. Otolaryngol Pol. 1989;43(3):180-4.

F. Lamine, V. Théodorou, P. Percie du Sert. Effect of dry versus fresh cistus bee-pollen in experimental colitis in rats. 2001. Inra, Toulouse.

Shaplygin LV, Sivakov AA. Use of cernilton in the therapy of prostatic adenoma and chronic prostatitis. Urologiia. 2007 May-Jun;(3):35-7, 39. Russian. 

Aslamazov EG, Akhvlediani ND, et al.Cernilton in the treatment of prostatic adenoma and chronic prostatitis. Urologiia. 2007 Jan-Feb;(1):52, 54-6. Russian.

Xu J, Qian WQ, Song JD. Zhonghua Nan Ke Xue A comparative study on different doses of cernilton for preventing the clinical progression of benign prostatic hyperplasia.. 2008 Jun;14(6):533-7. Chinese. 

Li NC, Wu SL, et al. Zhonghua Wai Ke Za Zhi. Comparison of different drugs on the treatment of benign prostate hyperplasia. 2007 Jul 15;45(14):947-50. Chinese.

Elist J. Effects of pollen extract preparation Prostat/Poltit on lower urinary tract symptoms in patients with chronic nonbacterial prostatitis/chronic pelvic pain syndrome: a randomized, double-blind, placebo-controlled study. Urology. 2006 Jan;67(1):60-3.

Orsolić N, Basić I. Antitumor, hematostimulative and radioprotective action of water-soluble derivative of propolis (WSDP). Biomed Pharmacotherapy. 2005 Dec;59(10):561-70. Epub 2005 Aug 10.

Takagi Y, Choi IS, Yamashita T, Nakamura T, Suzuki I, Hasegawa T, Oshima M, Gu YH. Immune activation and radioprotection by propolis. Am J Chin Med. 2005;33(2):231-40

Orsatti CL, Missima F, Pagliarone AC, Bachiega TF, Búfalo MC, Araújo JP Jr, Sforcin JM. Propolis immunomodulatory action in vivo on Toll-like receptors 2 and 4 expression and on pro-inflammatory cytokines production in mice. Phytother Res. 2009 Dec 29.

Hiroyuki Morita, Takahide Ikeda, Kazuo Kajita, Kei Fujioka, Ichiro Mori, Hideyuki Okada, Yoshihiro Uno, Tatsuo Ishizuka. Effect of royal jelly ingestion for six months on healthy volunteers. Nutrition Journal 2012, 11:77. doi:10.1186/1475-2891-11-77.

Münstedt K, Bargello M, Hauenschild A. Royal jelly reduces the serum glucose levels in healthy subjects. J Med Food. 2009 Oct;12(5):1170-2.

Erem C, Deger O, Ovali E, Barlak Y. The effects of royal jelly on autoimmunity in Graves’ disease. Endocrine. 2006 Oct;30(2):175-83.

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis !










Submit

29 Commentaires

  1. Bonjour Benjamin,
    Merci pour vos vidéos, toujours très intéressantes.
    En naturopathie, on conseille bien entendu le miel pour tous les nutriments qu’il apporte… on le conseille seul en revanche. Les travaux de Robert Masson ont montré que le miel est un inhibiteur de digestion si pris avec un autre aliment (tartine le matin, ou dans une préparation). Nous le conseillons seul, ou avec un thé, pour bénéficier pleinement de ses bienfaits.

      1. Les travaux de Robert Masson en parle. Je ne sais pas si l’on peut expliquer le pourquoi du comment, niveau enzymes… en tout cas, je ne peux que constater qu’effectivement, à chaque fois que j’ai pris du miel avec autre chose, ma digestion en a été perturbé.
        Maintenant, je crois que chacun doit faire avec son corps et que l’on peut le « supporter ». Le sachant, soyez observateurs de ce qu’il se passe pour vous 😉

        Belle soirée

        1. Bonjour,
          J’ai effectivement déjà vu une référence à l’acide formique et un effet éventuellement négatif sur la digestion, mais je ne trouve aucune donnée autre que des discours de naturopathe. Tout ce que je peux dire c’est que :
          – ce sont ces acides qui participent à l’effet antibactérien du miel
          – l’acide formique est aussi utilisé en traitement des ruches contre un parasite, certainement que les miels des ruches traitées en contiennent donc plus
          – de toute les manières, il faut en consommer de manière très raisonnable
          – et enfin, comme vous dites, si jamais vous voyez que vous réagissez mal au fait de prendre du miel avec d’autres aliments, écoutez votre corps et mangez-le tout seul

  2. Bonjour Benjamin,

    J’adore le miel et notamment le miel de sapin qu’il y avait toujours dans le placard de mes grand-parents, en Auvergne. J’apprends maintenant que c’est excellent pour la santé et plus est foncé mieux c’est ? Le miel de sapin vire presque au marron 😀 Génial !

    Merci pour cette vidéo très intéressante.

    Steve

  3. Je prends des cures de propolis pendant l’hiver, et depuis je ne tombe plus malade 😉 Bien entendu je prends aussi du miel (sur mes tartines, zut…), et en ce moment je prends du pollen (pour alterner avec la propolis).

    C’est vrai que j’ai vu une nette différence depuis que je prends la propolis en hiver : même si autour de moi tout le monde est malade, je n’ai plus de rhume, et je sens mon corps beaucoup plus résistant. Je prends 1g de propolis par jour et cela me suffit.

    Merci pour ce condensé d’informations. La nature est vraiment bien faite !

  4. Du miel, j’en ai toujours un pot (miel d’acacias) dans l’armoire. Mes perites filles en recouvrent des bananes. Personnellement, une couche de miel sur une biscotte avec une tranche de Camembert ou de Bleu d’Auvergne (au risque de vous choquer !!!)
    A bientôt
    Jacques (Bruxelles)

  5. Bonsoir
    est-il vrai qu’il vaut mieux éviter de cuire le miel par exemple dans un gâteau, car il perd alors toutes ses propriétés ?
    Merci pour toutes ces vidéos très instructives…

    1. Disons que la cuisson, surtout à température élevée, va détruire forcément détruire une partie des antioxydants et des enzymes. Je n’ai pas de données chiffrées, mais disons qu’au maximum, il faut le consommer à t° ambiante, et pour la pâtisseries, ne pas dépasser 160-180°C. Après même cuit, je pense que cela reste plus intéressant que du sucre même complet.

  6. Bonjour Benjamin, j’ai trouvée cet article très intéressant et ça tombe bien car j’adore le miel, surtout le miel d’acacias ! Un peu de miel le matin sur la tartine, il n’y a rien de mieux 🙂
    A bientôt,
    Marine

  7. C’est un excellent travail de recherche que vous avez effectué et je vous en remercie vraiment. Cette vidéo est très complète.

    J’ai la chance de manger le miel provenant des ruches de mon père qui est très attentionné.

  8. Une vidéo interessante, cependant dire qu’il n’y a pas ou peu d’études sur le manuka me semble un peu loin de la vérité…. près de 30 années d’études sur ce miel et autant de recherches et sources d’informations disponibles sur internet notamment sur Youtube avec le professeur Molan de l’université de Waikato qui a mis en avant les propriétés du miel et les explique dans quelques vidéo. La plupart de ces vidéo sont cependant en Anglais… Peu de chose dans la langue de Molière je vous l’accorde.

    Ludovic

    1. Bonjour Ludovic,
      Je lis bien entendu les références en anglais, étant donné que toutes les publications scientifiques sont dans cette langue. Et il faut bien distinguer un discours et une preuve. Les travaux que j’ai pu lire sont tous sur de trop petits groupes de personnes pour être très solides méthodologiquement, et je pense que le syndicat des producteurs de ce miel pousse beaucoup le marketing autour de ce miel et qu’il faut voir au travers. Donc ma conclusion était que ce doute et son prix très élevé font plutôt pencher la balance sur le fait de privilégier un miel de France. Après, si de nouvelles études viennent confirmer ces propriétés, j’en serais ravi et je serais le 1er à en parler.

  9. je me fais une cure de ginseng et gelée royale tous les ans à l’automne et si besoin en plus au printemps. au bout de quelques jours de prise, je ressens vraiment un mieux être et plus d’énergie.
    lors d’épidémies de virus, je prends tous les matins une cuillère de miel avec une à deux gouttes d’huile essentielle de citron : c’est bon, ça détoxifie, donne de l’énergie et je ne tombe pas malade !

  10. Bonjour Benjamin

    Peut-être le connaissez vous déjà mais PubMed (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/) regorge de publications médicales traitant entre autres choses du manuka sur le plan thérapeutique.

    A ma connaissance, l’efficacité (et je parle d’efficacité et non de leur composition) n’ont pas été scientifiquement décelé ni mesuré. Attention je ne remet pas en cause cette efficacité mais il me semble alors bien raccourci que ramener l’efficacité de ce miel a du marketing. L’efficacité du miel de manuka aura été démontrée sur le Staphylocoque doré, l’helycobacter pylori ou encore sur la plaque dentaire d’après les publications du site mentionné plus haut… cela ne semble pas négligeable.
    Enfin concernant le prix nos avis se rejoignent, il est onéreux et certains miel de nos apiculteurs Français n’en restent pas moins des trésors gustatifs

  11. Superbe vidéo Benjamin. Merci.
    Ce n’est pas le but de ta vidéo sur le miel mais rappelons à tous que le miel, et tous les fruits et légumes, et bien d’autres sont en danger de disparition à très court terme de part l’extinction massive et passée sous silence des abeilles. Et avec la disparition des abeilles, c’est la disparition de l’espèce humaine qui surviendra. Les causes de leur disparition sont multiples… mais rien n’est réellement fait sur l’interdiction de certains pesticides en France. Quand on n’aura plus que nos billets de banque (et du pain) à manger on rira bien. Protéger les abeilles devrait être notre combat principal sur le court terme.

    1. Merci Pierre. La disparition des abeilles est effectivement un problème fondamental, j’avais juste choisi de ne pas l’évoquer pour ne pas trop rallonger la vidéo. La France est effectivement un pays bien en retard sur ce sujet, en laissant sur le marché des insecticides reconnus comme nuisibles aux abeilles.

  12. Cette vidéo est très instructive. cela m’arrange d’autant plus que je suis un régime personnalisé avec un coaching spécifique et le miel fait partie des aliments autorisés dans la phase de stabilisation: ça tombe très bien, j’adore ça 🙂 Merci pour les infos!
    Sandrine

  13. Bonjour,
    j’ai utilisé la gelée royale fraîche,acheté dans une ferme apicole à 1km de chez moi(pas bio,personne n’est parfait!),vendu dans une petite boite isotherme avec la mini cuillère et conservé au frais.
    Je ressentis une résistance particulière à la fatigue et au manque de sommeil.J’ai également échappé à toutes les maladie courantes de l’hiver.
    Certes c’est un produit un peu coûteux mais il faut en prendre très peu, une minidose tous les matin à jeûn suffit,à laisser fondre sous la langue.
    Je pense qu’il faut avertir les potentiels futurs consommateurs que la gelée royale à un goût particulier,très amer et acide!On peut donc la prendre simultanément avec quelque chose de plus du comme…le miel!!
    Bien à vous!

  14. Bonjour, déjà merci pour ces vidéos fort instructives ! Ensuite concernant la gelée royale, j’en ai acheté en magasin bio et honnêtement je n’en ai jamais vu de la fraîche ! Ce que j’ai pu trouver était un produit décongelé mais dans une boite ne se trouvant pas au frais, donc je voulais savoir où s’en procurer ? Mais sinon j’en ai pris conditionné en ampoules et en deux jours j’étais incroyablement en forme ! J’étais vraiment étonnée, étant très fatiguée ces derniers temps par l’hiver, on m’avait conseillé d’en prendre mais je ne pensais pas que le résultat serait aussi immédiat ! Concernant le miel, il parait qu’il existe des hôpitaux en Amérique du sud où on opère carrément les patients en se désinfectant au miel ! En avez vous entendu parler ? Et pour la propolis, personnellement il n’y a pas mieux pour les maux de gorge, je prends du sirop et des pastilles et en deux trois jours c’est fini. Voilà voilà, Bonne continuation !

  15. bonjour, quel est ton avis sur le sucre de coco et tes expériences culinaires. je ne sais pas quoi mettre comme huile dans les patisseries, je naime pas trop la canola, ni tournesol ou sesame que je trouve forte….huile de coco une bonne chose? merci

    1. Sucre de coco : oui c’est bien, avec le bémol qu’il y a encore très peu de travaux sur le sujet. Pour les pâtisseries, l’huile d’olive ou l’huile de coco sont des bons choix, sans oublier les purées d’oléagineux.

  16. Je vis en République Dominicaine, ici sur une blessure les gens de la campagne mettent une pate formée d’ un melange de miel et de papaye pour cicatriser une blessure.

  17. Bonjour benjamin,

    je confirme que le miel de thym a de supers propriétés. Je l’ai déjà utilisé pour une cicatrice qui était très gonflée à la suite d’une opération, le miel est apaisant et anti-inflammatoire. L’effet est radical, ça avait dégonflé en quelques minutes. Et en plus ça fait de jolies cicatrices ! Je recommande +++

  18. Aucun doute, le miel et ses bienfaits sont connus depuis l’antiquité, ce qui prouve qu’on a raison de l’utiliser. Malheureusement, nous pourrissons notre médicament par trop de pesticides et de pratiques aberrantes qui servent à « faire du fric ». D’où l’importance d’avoir du poids dans la balance en achetant bio, local et de qualité. Si les industriels n’arrivent plus à vendre leurs produits frelatés, ils seront bien obligés de changer leur fusil d’épaule.
    Je recommande à tous de voir le film « Des abeilles et des hommes » qui va bientôt sortir en DVD et qui devrait être montré à tous, même dans les écoles, pour sensibiliser chacun à l’importance énorme de l’abeille dans notre survie. Pour l’instant, l’argent achète tout et on sacrifie des millions d’abeilles à notre bon plaisir, par facilité, par bêtise. Jusqu’au jour où notre cupidité nous aura fait détruire cet habitat unique, cette biosphère fragile, cet écosystème irremplaçable.
    Réfléchissons-y et achetons « responsable ». Mieux vaut peu, mais bon.

  19. Bonsoir Benjamin très content de tes cours , je suis diabétique et j’ai du cholestérol mais j’aime le beurre.
    Que pensez vous du beurre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *